MiChaKella !!! la pâte à tartiner qui déchire ta maman!!!

Le nutella c’est pas du chocolat bla bla bla photo Je ne vais pas commencer un long discours sur la composition et les méfaits sur la santé de celui-ci. Je suis moi même une grande consommatrice de nutella depuis mon enfance avec toujours un pot d’avance dans le placard mais ça c’était avant !!!! AVANT de découvrir le VRAIE gout des noisettes et du chocolat de THE pâte à tartiner de la mort signé encore une fois de plus Christophe Michalak. Je ne pensais pas un jour que ça arriverait, j’avais goûté plusieurs marques de pâte à tartiner rien n’arrivais jamais à la cheville du nutella. Le goût entre ces 2 deux pâtes n’est même pas comparable, l’idéal c’est de se faire 2 tartines de chaque pâte pour se rendre compte de l’imposture totale que nous balance Ferrero. Je l’ai fais goûté à beaucoup de mes amis et j’ai depuis pleins de commande de petits pots 😉 Je m’amuse depuis à faire pleins de pâtes à tartiner aux goûts différents et je vous ferais bien sur parvenir toutes mes recettes. Pour que vous comprenez bien :

Composition du Nutella :

72% sucre et d’huile de palme (on ne connait pas la répartition exacte, mais on sait que le sucre est majoritaire)

13% noisette

7,4% cacao

6,6% lait en poudre

+ lactosérum, lécithine, vanilline 

 

Composition de la pâte à tartiner Michalak :

36,6 % noisette

36,6 % sucre

20,3% chocolat au lait

3,4% lait en poudre

1,4% cacao 

1,4% huile

0,3% sel

Donc si tu veux découvrir la 8eme merveille du monde, que tu as un bon mixeur à porter de main c’est pas compliqué pique la recette et je te jure que tu n’achètera plus jamais de nutella.

J’ai découverts cette recette pour la 1ère fois sur le blog c’est ma fournée, je vous laisse découvrir son blog qui regorge de belles recettes.

 

_DSC8596

Pour 2 gros pots à confiture de MichaKella qui déchire ta maman : (environ 750g )

 

270g de noisettes entières (du Piémont l’idéal)

120g de sucre en poudre

150g de sucre glace

150g de chocolat au lait à 40% de cacao 

25g de poudre de lait (entier pour moi)

10g de cacao amer en poudre

7g d’huile de noisettes (ou de pépins de raisin, tournesol) 

3g de sel fin

Commencer par torréfier les noisettes dans un four préchauffé a 150°pendant 20min pour décupler leurs saveurs. Les faire refroidir un peu puis frottez les avec vos mains ou un torchon propre pour retirer la peau (s’il en reste un peu ce n’est pas grave). photo 2-2 (Je torréfie mes noisettes dès l’achat car toutes les recettes que j’utilise demandent des noisettes émondées torréfiées ce qui fait gagner un temps fou quand j’en ai besoin, je me les procure chez Gdetou par sac d’1kg)

Le praliné noisette :

-120g de noisettes (des 270g total)

-120g de sucre en poudre

Il faut commencer par faire un caramel à sec dans une casserole ou une poêle. N’ayez pas peur du caramel a sec il suffit d’ajouter ici dans la poêle le sucre en 3 fois, On ajoute environ 40g on laisse fondre puis on ajoute la 2eme partie on peut remuer la poêle pour aider à la fonte et hop on rajoute la 3eme partie du sucre. On laisse cuire ensuite jusqu’à une jolie couleur blond caramel et on ajoute le sel. photo 4photo 5photo 3 Verser ensuite le caramel sur une toile de silpat ou un papier cuisson et laisser refroidir quelques minutes. photo 2 Mettre les noisettes dans le bol du mixeur, éclater la plaque de caramel et ajouter avec les noisettes. photo 1 Il suffit juste après de mixer. Au début vous aurez des petits grains c’est du pralin et plus vous continuerez de mixer et plus la pate deviendra liquide et vous obtiendrez du praliné en pate. J’utilise un thermomix pour mixer, donc j’ai la chance de pouvoir en 3 impulsions de turbo et 1min à vitesse 5 d’avoir mon praliné de prêt. Si vous n’avez pas un robot très performant il va falloir y aller par étapes et mixer petit à petit pour ne pas surchauffer votre robot et racler les grains de pralins qui remontent. Cela peut prendre entre 15 à 30min mais c’est n’est pas insurmontable. Une fois le praliné prêt le sortir du bol et réserver. photo 3-1

Le gianduja lait noisette :

-150g de noisettes

-150g de sucre glace

-150g de chocolat au lait (j’utilise le Jivara de Valrhona)

Dans le bol de votre mixeur ajouter les noisettes et le sucre glace et comme pour le praliné mixer petit à petit en raclant les bords de temps en temps. Mixer jusqu’à l’obtention d’une pate de noisette assez épaisse. photo 2-1 Faire ensuite fondre le chocolat au lait et l’ajouter sur la pate de noisette et continuer de mixer pour bien mélanger. photo 4-1 Vous venez de créer le merveilleux chocolat italien GIANDUJA !!!!   Ajouter à ce Gianduja le praliné noisette, la poudre de lait, le cacao et l’huile puis mixer pendant 5min. photo 5-1photo 1-2   Il ne vous reste plus qu’à transvaser cet or noir dans vos petits pots.

–       Cette pâte à tartiner à l’avantage de ne contenir ni beurre, ni crème vous pouvez donc la conserver plusieurs mois à température ambiante dans un placard mais je doute qu’elle tiendra aussi longtemps.

 

 -J’ai réalisé sur le même principe de recette une pâte à tartiner au chocolat blanc qui me rappelle énormément le gout de la crème des Kinder bueno (oh il est encore là ce Ferrero). J’ai juste remplacé le chocolat au lait du Gianduja par du chocolat blanc et je n’ai pas ajouté le cacao en poudre à la fin. C’est complètement diffèrent mais c’est aussi une extase sensorielle !!!!

_DSC8636

Publicités

3 réflexions sur “MiChaKella !!! la pâte à tartiner qui déchire ta maman!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s